Conseils départementaux
ORCD - Départements intervention
* Cliquer sur la carte pour voir les gardes des chirurgiens dentistes de votre département.
Foire aux questions

1) Question : Pouvez-vous me fournir une liste des meilleurs dentistes en Midi-pyrénées ?

Nous ne pouvons pas vous procurer de liste exhaustive car notre Code de déontologie interdit tous procédés de publicité.

2) Question : J'ai la phobie du dentiste, où puis-je être soignée en étant endormie ?

Les soins dentaires sous anesthésie générale sont l'exception et toujours sous prescription médicale et avis de la Sécurité sociale.

3) Question : Où puis-je m'adresser en cas d'urgence dentaire, en semaine ?

Les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant.

4) Question : A qui s'adresser en cas d'urgence dentaire un dimanche ou pendant un jour férié ?

Les conseils départementaux de l'Ordre des Chirurgiens-dentistes de Midi-pyrénées organisent un service de garde, pour faire face aux urgences dentaires. Pour accéder à la liste des chirurgiens-dentistes cliquer sur la liste des chirurgiens-dentistes de permanence

5) Question : Je voudrais savoir si un dentiste peut se déplacer à domicile pour soigner une personne âgée ou handicapée ?

Les conseils départementaux de l'Ordre tiennent à la disposition de tous les chirurgiens-dentistes désireux de se déplacer au domicile d'un patient, une mallette de soins désigné à cet effet ; il vous suffit de demander à votre praticien traitant s'il est d'accord pour le faire.
Vous pouvez également vous rapprocher des Réseaux Handident et Domident

6) Question : Je souhaite me faire soigner à l'école dentaire mais je ne trouve pas son numéro dans les pages jaunes ?

Le numéro du centre de soins de la faculté de chirurgie dentaire est le 05 61 32 20 30

7) Question : Où puis-je trouver un dentiste qui pratique la parodontologie, l'implantologie, le laser, l'acupuncture, l'homéopathie ?

Les chirurgiens-dentistes qui pratiquent la parodontologie, l'acupuncture, l'homéopathie, ne sont pas répertoriés car ce ne sont pas des spécialités et tous les chirurgiens-dentistes ont la capacité de pratiquer ces techniques s'ils y ont été formés. Il faut questionner votre praticien traitant.

En revanche, depuis le 31 Mars 2011, la profession comprend trois spécialités :

  • L'orthopédie dento-faciale autrement appelée orthodontie (redressement des dents chez les enfants et/ou les adultes)
  • La chirurgie orale (extractions, implantologie etc...)
  • La médecine bucco-dentaire.
La spécialité d'orthopédie dento-faciale étant la plus ancienne, vous pouvez trouver la liste des spécialistes dans les pages jaunes de l'annuaire téléphonique, ou utiliser le lien vers le site du Conseil national de l'Ordre des Chirurgiens-dentistes. Les praticiens spécialistes qualifiés ne peuvent exercer que la spécialité pour laquelle ils ont été qualifiés. Il en est de même pour les deux autres spécialités, mais étant donné leur nouveauté aucune liste de praticiens qualifiés n'est encore établie.

8) La rédaction d'un devis en double exemplaire est OBLIGATOIRE.

Le praticien doit obligatoirement remettre au patient un devis pour des soins coûteux.
Ce devis doit être signé par le praticien et contresigné par le patient avec la mention "lu et approuvé". Un exemplaire de ce devis doit être conservé dans le dossier du patient.

9) Question : Les chirurgiens dentistes peuvent-ils créer un site web ?

Oui. sous certaines conditions et dans le respect de la charte "Qualité" publiée par le conseil national de l'Ordre.

10) Question : Pourquoi les chirurgiens dentistes ne peuvent-ils pas faire de publicité ?

Le code de la Santé Publique stipule que "La profession dentaire ne doit pas être pratiquée comme un commerce. Sont notamment interdits [...] tout procédé direct ou indirect de publicité." article 4127-215 du code de la Santé.

Ceci implique que les plaques à l'entrée des immeubles, les documents professionnels, les sites internet soient réglementés dans leur nombre, leur forme et leur contenu.
Tout le reste, c'est à dire affiches, stickers, cartes de visites, post-it, distribués ou mis à disposition dans des lieux publics ou des magasins, sont strictement interdits, tout autant que les manifestations publiques à caractère publicitaire.

11) Question : J’ai une rage de dents, que faire ?

Tous les jours de la semaine, appelez votre chirurgien-dentiste et demandez lui de vous recevoir en urgence.
En cas d'impossibilité demandez lui à qui vous adresser.
Si cela n'est pas possible, cherchez un chirurgien-dentiste car il n'y a pas de service de garde en semaine.

Notre conseil : n'attendez pas la crise aigüe pour consulter. Si vous vous confiez à un praticien qui vous suivra de façon régulière, c'est lui qui vous recevra en cas d'urgence : c'est largement plus confortable.

12) Soins dentaires à l’étranger.

Les deux principales pathologies que l'on rencontre au niveau des dents sont la carie et la maladie parodontale (le déchaussement). Ces deux maladies peuvent évoluer jusqu'à la perte progressive des dents.

Le rôle du dentiste est de tout mettre en œuvre pour arrêter ce processus et de remplacer les dents qui n'auraient pas pu être sauvées.

Ces traitements prothétiques ou implantaires doivent être adaptés, après une étude approfondie, à chaque cas. Le suivi du patient devient indispensable afin de pouvoir gérer l'évolution du cas et adapter éventuellement le travail réalisé.

Or, actuellement, des publicités sont faites pour attirer les patients avec des prix attractifs à l'étranger comme si ces soins ou prothèses étaient une marchandise qu'il suffirait d'acheter en solde pour être soigné. Bien sûr il n'en est rien car les soins et surtout s'ils sont complexes, nécessitent non seulement un suivi mais quelques fois des interventions secondaires.

Il faut savoir qu'en France tout praticien doit avoir une assurance en responsabilité civile professionnelle (contrôlée par le Conseil de l'Ordre) et qu'il devra assurer le suivi des prothèses et des implants qu'il a réalisés pour une durée de dix ans après consolidation. Loi du 04/03/2002 dite Loi Kouchner. Cette garantie de bonnes pratiques ne sera pas assurée à l'étranger. Et si, par la suite, il y a une complication, quel praticien Français pourra engager sa responsabilité pour un travail qu'il n'aura pas réalisé lui-même ?

En France la publicité est interdite : Si les législateurs ont interdit la publicité, c'est uniquement pour protéger la santé des patients.

13) Sédation consciente - MEOPA.

Le Conseil Départemental ne communique pas de liste de chirurgiens-dentistes qui pratiquent la sédation consciente, notamment le MEOPA, en cabinet.

Il appartient au patient intéressé de consulter son chirurgien-dentiste habituel et s'il juge nécessaire que le patient doit recevoir des soins en ayant recours à une sédation consciente, notamment au moyen du MEOPA, il l'adressera à l'un de ses confrères, si lui-même n'utilise pas cette technique.

14) Espace sécurisé : Ou puis-je trouver mes informations de connexion ?

L'espace sécurisé vous permet d'accéder aux informations exclusivement destinées aux praticiens diplômés en Chirurgie Dentaire ainsi qu'aux étudiants en chirurgie dentaire.

Vous êtes praticien

Vous pouvez vous connecter à cet espace avec :

  • Un Identifiant votre adresse e-mail (communiqué au conseil de l'ordre au préalable pour paramétrage).
  • Un Mot de passe votre n° national de l'ordre (cinq chiffres), qui se trouve sur votre carte de l'Ordre national des chirurgiens-dentistes.

carte national chirurgien dentiste

Vous êtes étudiant

Pour accéder à cet espace et obtenir un mot de passe, veuillez nous envoyer par e-mail à midi-pyrenees@oncd.org :

  • Une copie de votre carte d'étudiant pour l'année en cours ou l'attestation de l'inscription
  • L'adresse e-mail. qui sera votre identifiant sur le site internet

Votre login et votre mot de passe vous seront transmis par e-mail.

Vous avez perdu vos identifiants de connexion

Veuillez nous contacter par e-mail à l'adresse : midi-pyrenees@oncd.org